Eau - IMAGE
Eau (tout sur l’eau)

MISE À JOUR

Utilisation extérieure de l’eau potable

Permis d’arrosage pour nouvelle végétation
Émission de permis par phases et en nombre limité pour la période comprise entre le 2 octobre et le 1er novembre 2021

Saint-Lazare (Québec), le mercredi 15 septembre 2021  – La Ville annonce la reprise de l’émission de permis pour l’arrosage de la nouvelle végétation dès maintenant pour la période comprise entre le 2 octobre et le 1er novembre 2021 au coût de 25 $. Selon le nombre de permis demandé, leur délivrance pourrait se faire par phases et en nombre limité pour répartir l’utilisation de la ressource selon les secteurs.

L’interdiction d’arroser les pelouses jusqu’à la fin de la période permise annuellement, soit jusqu’au 1er octobre, est toujours en vigueur.

Rappelons que le règlement stipule qu’il est interdit annuellement d’arroser la végétation existante du 2 octobre au 30 avril inclusivement. 

SONT DONC TOUJOURS INTERDITS :

  • L’arrosage manuel de la pelouse (sauf sur une superficie de moins 1 m² de pelouse récemment réparée)
  • L’arrosage à l’aide d’un système automatique
  • L’arrosage à l’aide d’un système mécanique
  • Les « lavothons »
  • L’arrosage d’une nouvelle végétation jusqu’au 1er octobre
SONT PERMIS :
  • Le lavage d’une automobile, de murs et de fenêtres d’un immeuble
  • Le remplissage complet d’une piscine (moyennant l’obtention d’un permis)
  • L’arrosage manuel des potagers et jardins

SERONT PERMIS DÈS LE 2 OCTOBRE :

  • Et moyennant l’obtention d’un permis au coût de 25 $ au service de l’urbanisme, l’arrosage de la nouvelle végétation et ce, jusqu’au 1er novembre selon les termes du règlement et aux dates et heures indiquées sur le permis.
  • Les « lavothons »


Patrouille municipale accrue

Afin de voir à la protection des réserves d’eau potable et au respect de l’interdiction d’arrosage, depuis le vendredi 3 septembre 2021, la Ville a augmenté le nombre de patrouilles sur son territoire. Celles-ci assureront le respect de l’interdiction, notamment par la délivrance de constats d’infraction.

 

Aide financière

Aide financière
La Ville offre une aide financière pour :
  • L’achat de baril récupérateur d’eau de pluie
  • Les toilettes à faible débit
  • Les trousses de produits économiseurs d’eau
Visitez la section aide financière.

Arrosage - Interdiction en vigueur et autres avis importants concernant l’utilisation de l’eau municipale

MISE À JOUR IMPORTANTE

Interdiction d’arrosage et autres utilisations extérieures de l’eau potable
Pour une durée indéterminée

Le maire a décrété l’interdiction d’utiliser tout système d’arrosage mécanique et automatique pour arroser la pelouse à l’eau traitée par n’importe lequel des réseaux d’aqueducs municipaux de Saint-Lazare ainsi que de remplir complètement une piscine et ce pour une durée indéterminée.

Qu'est-ce que cela veut dire concrètement?
  • Tout système mécanique ou automatique programmé doit être immédiatement désactivé
  • Aucun lavage de véhicules, de murs et de fenêtres d’un immeuble ou d’allées d’accès
  • Aucun nouveau permis ne sera émis pour :
    • L’arrosage de la nouvelle végétation (pelouse, semences, paysagement, etc.)
    • Le remplissage complet d’une piscine. Si une piscine est installée lors de l’interdiction, le résident devra faire appel à un service privé de camion citerne pour la livraison d’eau (à ses frais)
    • Un lavothon


  • Toutefois, veuillez noter que:
    • Les permis d’arrosage et de remplissage émis avant le jeudi 20 mai 2021 seront honorés. Tout détenteur d’un permis encore valide devra respecter en tout point les conditions émises dans ce dernier et rendre visible le permis de la voie publique
    • L’arrosage manuel, soit avec une lance à fermeture automatique tenue à la main en tout temps, est permis pour arroser la végétation existante, notamment les potagers et les fleurs (tout arrosage de pelouse est proscrit)
    • Les systèmes d’arrosage qui puisent l’eau à partir d’un puits privé ou d’un bassin d’eau (lac, ruisseau etc.) ne sont pas visés par l’interdiction, toutefois les propriétaires sont invités à contribuer à l’effort collectif pour protéger les nappes fragilisées.
Rappelons que cette interdiction est redevable à une combinaison de facteurs, notamment :
  • Un nombre élevé de citoyens qui utilisent l’eau potable à outrance et qui :
    • Arrosent n’importe quand le jour, ce qui est interdit
    • Ne respectent pas leurs journées d’arrosage selon leur adresse
    • N’ont pas reprogrammé leur système automatique à 4 h du matin
    • Vidangent et remplissent complètement leur piscine au printemps
  • L’incapacité de remplir les réserves d’eau municipale à la vitesse où elles sont vidées
  • Le manque de précipitations tant maintenant que l’hiver dernier pour recharger suffisamment les nappes phréatiques
Nous prions donc tous les résidents, même les propriétaires de puits privés (puisque nous partageons tous les mêmes nappes), de cesser l’arrosage inutile et de respecter le règlement d’arrosage en vigueur dont le résumé figure ici.

Toute levée de l’interdiction sera annoncée via notre site internet, les médias sociaux et l’infolettre de la ville.

Arrosage et autres utilisations extérieures de l’eau municipale - Règlement (piscine, système d’arrosage, nettoyage extérieure)

Arrosage et autres utilisations extérieures de l’eau municipale - Règlement (piscine, système d’arrosage, nettoyage extérieure)

La production d’une eau propre à la consommation humaine représente un des services les plus coûteux offerts par une ville à ses résidents. L’eau qui coule de votre robinet n’y arrive pas par magie.


À Saint-Lazare, cette eau provient exclusivement de la nappe d’eau souterraine captée par les puits municipaux.

Pour réduire le gaspillage, la ville règlemente l’utilisation extérieure de l’eau qu’elle traite. Les résidents doivent respecter les jours et les heures d’utilisation extérieure de cette eau et doivent obtenir des permis dans certains cas. Consultez le texte intégral du règlement 667.

PDF   Un feuillet qui résume le règlement vous est également fourni.







En vigueur le 18 mars 2020, les systèmes d’arrosage automatique (souterrain) doivent maintenant être munis des dispositifs suivants :
  • Un détecteur d’humidité automatique ou un interrupteur automatique en cas de pluie empêchant les cycles d’arrosage

  • Un dispositif anti-refoulement pour empêcher toute contamination du réseau de distribution d’eau potable

  • Une vanne mise en œuvre par un dispositif de pilotage électrique et servant à la commande automatique de l’arrosage ou du cycle d’arrosage

  • Une poignée ou un robinet-vanne à fermeture manuelle accessible de l’extérieur pour fermer l’eau en cas de bris ou d’urgence
Tout système d’arrosage automatique installé avant le 18 mars 2020 doit être mis à niveau, remplacé ou mis hors service au plus tard le 31 mai 2021.


Utilisation extérieure de l'eau potable

Avis d’ébullition - En vigueur, levées et précautions

Avis d’ébullition - En vigueur, levées et précautions



La règle du «3 jours minimum»
un avis d'ébullition préventif est, en temps normal, effectif pour un minimum de trois jours, soit le temps requis pour que l'échantillon d'eau soit analysé par le laboratoire et que les résultats soient communiqués à la Ville. 

Boîte-vocale au poste 315
Les résidents touchés par un avis d'ébullition sont invités à confirmer la levée de l'avis d'ébullition en téléphonant au 450 424-8000 poste 315, sur laquelle un message pré-enregistré est mis à jour selon les données reçues. Ils peuvent aussi constater l'évolution de la situation dans le tableau ci-dessous, en suivant la colone de la date de l'avis reçu.


Précautions à prendre lors d’un avis
  1. Faites bouillir l’eau à gros bouillon au moins une (1) minute avant de la consommer ou utilisez de l’eau embouteillée
  2. De l’eau préalablement bouillie pendant une minute, ou de l’eau embouteillée, doit être utilisée pour les usages suivants, et ce, jusqu’à la diffusion d’un avis contraire :
    • Se brosser les dents et se rincer la bouche
    • Boire et préparer des breuvages
    • Préparer les biberons et les aliments pour bébés
    • Laver et préparer des aliments mangés crus (fruits, légumes, etc.)
    • Apprêter des aliments qui ne requièrent pas de cuisson prolongée (soupes en conserve, desserts, etc.)
    • Fabriquer des glaçons
  3. Jetez les glaçons (n’oubliez pas les réservoirs des réfrigérateurs), boissons et aliments préparés avec l’eau du robinet non bouillie


Donné le Avis en cours
  (précautions à prendre sous le tableau)
 23 septembre 2021 - 19 h 30
 6 octobre 2021 - 12 h
 7 octobre 2021 - 9 h
Raison
Réparation d'aqueduc d'urgence à la suite d'un bris d'aqueduc.
Coupure d'eau suivi d'un avis d'ébullition à la suite d'un bris d'aqueduc
Coupure d'eau suivi d'un avis d'ébullition à la suite d'un bris d'aqueduc
Rues visées rue des Mésanges entre croissant des Moucherolles et Place des Roitelets
Résidences situées sur Saint-Louis, entre Bédard et Chevrier Résidences situées sur la rue Saint-Louis, entre le 1475 rue Saint-Louis et Duhamel incluant la rue Saint-Joseph et la rue Therrien.
Infos supplémentaires
Coupure d’eau avec un avis ébullition. Des accroches porte seront distribués aux citoyens touchés.

Une fois la coupure d'eau terminée, les résidents devront  faire bouillir leur eau avant de la consommer, jusqu'à l'annonce de la levée de l'avis d'ébullition.
Coupure d’eau avec un avis ébullition. Des accroches porte seront distribués aux citoyens touchés.

Une fois la coupure d'eau terminée, les résidents devront  faire bouillir leur eau avant de la consommer, jusqu'à l'annonce de la levée de l'avis d'ébullition.
 

Coupure d’eau avec un avis ébullition. Des accroches porte seront distribués aux citoyens touchés.

Une fois la coupure d'eau terminée, les résidents devront  faire bouillir leur eau avant de la consommer, jusqu'à l'annonce de la levée de l'avis d'ébullition.

 

Levée  Levée en date du 4 octobre 2021, 12h50  Levée en date du 9 octobre 2021  Levée en date du 9 octobre 2021













Avis d’ébullition – Motifs et communication

Vidéos informatives
Les avis d'ébullition

Quelles sont les précautions à
prendre lors d'un avis d'ébullition
Comment suis-je informé
d'un avis d'ébullition


Raisons d’un avis d’ébullition
Un avis d’ébullition à titre préventifest émis :
  1. Lors d’un bris d’aqueduc ou de travaux planifiés sur un réseau d’aqueduc municipal
    Toute intervention nécessitant l’interruption locale de l’eau distribuée par un réseau d’aqueduc municipal
    (réseau Sainte-Angélique, Saddlebrook ou Saint-Louis) nécessite un avis d’ébullition préventif.

  2. Lorsque le résultat d’un test effectué sur un échantillon
    d’eau traitée prélevé sur un réseau est non conforme aux standards du MDDEFP

    Un avis est émis dès que le résultat d’un échantillon non-conforme est communiqué à la Ville par le laboratoire indépendant et accrédité du Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDEFP) qui effectue les tests sur les échantillons.
Communication de l’avis
  • Accroche-porte
    Dans tous les cas où un avis d'ébullition est émis localement, la Ville distribue des accroche-portes aux résidences touchées. La Ville ne distribue pas d’accroche-porte lorsqu’il s’agit d’un avis d’ébullition à grande échelle. Elle émet plutôt une alerte à la communauté au moyen de son système automatisé d’appels.

  • Système d'appels automatisés SAM (alerte à la communauté)
    La Ville achemine par téléphone filaire (fixe), téléphone mobile, message texte et courriel des avis automatisés à la communauté. Le citoyen n’a qu’à s’inscrire par téléphone au 450 424-8000, poste 290.

  • Message enregistré au poste 315
    Dans tous les cas où un avis d'ébullition est émis localement ou pour l'ensemble des usagers d'un réseau d'aqueduc municipal, la Ville enregistre un message sur le poste téléphonique 315 (450 424-8000). La levée y est également enregistrée.

  • Infolettre (courriel)
    La Ville n'achemine pas une infolettre dans le cas d'un avis d'ébullition qui ne touche qu'un nombre limité de propriétés. La Ville achemine une infolettre seulement lorsqu’il s’agit d’un avis d’ébullition à grande échelle.

  • Affiches aux entrées de la ville et aux entrées des secteurs résidentiels
    Si l'ensemble des usagers d'un réseau sont touchés, la Ville peut également installer des affiches aux entrées des secteurs résidentiels et à certaines entrées de la ville, selon le réseau visé par l'avis.

  • Site Internet
    La Ville met à jour la section « Avis d’ébullition en cours, en vigueur, levées et précautions » du site Internet.

Campagne de sensibilisation – Stratégie québécoise d’économie de l’eau potable

À venir

Cours d’eau

Cours d’eau
Gestion des cours d'eau
Depuis 2006, le gouvernement du Québec a mandaté les MRC pour la régie de toute matière relative à l’écoulement des eaux d’un cours d’eau.

Les résidents sont invités à consulter le site Web de la MRC de Vaudreuil-Soulanges, tout comme la politique à cet effet.

Eau souterraine - information, sensibilisation et protection de nos nappes

L’eau souterraine : un trésor caché…
L’or bleu à ne pas gaspiller !

SAVIEZ VOUS QUE

  • Saint-Lazare dépend à 100 % de l’eau souterraine comme plus de 8 millions de Canadiens ? Qu’il s’agit donc de notre UNIQUE SOURCE D’EAU POTABLE ?

SAVIEZ VOUS QUE

Contrairement à l’eau d’une rivière et d’un lac :

  • L’eau souterraine met plusieurs années à s’accumuler dans un aquifère (contenant rocheux) pour former un volume important d’eau dans le sous-sol (nappe phréatique) que l’on peut puiser par pompage ?
  • Bien que le niveau d’une nappe varie au cours d’une année en fonction des précipitations et des prélèvements, sa préservation dépend du fragile équilibre entre l’eau qui y rentre et l’eau qui en sort ?

SAVIEZ VOUS QUE

Les changements climatiques peuvent contribuer à diminuer le renouvellement de l’eau souterraine :

  • Par une plus grande fréquence des sécheresses ?
  • Par une plus grande fréquence des pluies extrêmes, provoquant le ruissellement vers les fossés et cours d’eau au lieu de l’infiltration de l’eau dans le sol ?

SAVIEZ VOUS QUE

  • L’eau souterraine est de très bonne qualité, car elle est filtrée naturellement par les sols poreux (ex. : sable), elle coûte donc moins cher à traiter et à distribuer que l’eau potable provenant d’une rivière ou d’un lac ?
  • L’eau souterraine est quand même à risque de contamination par tout rejet important de matières polluantes ? notamment :
    • Par l’épandage continu de pesticides, d’engrais ou de sel de déglaçage ?
    • Par la mauvaise gestion des fumiers ?
    • Par des fosses septiques non étanches et désuètes ?
    • Par des dépôts illégaux de déchets, etc. ?

Alors pourquoi ne simplement pas dire NON à l’Homo Gaspillus non ecologicus en vous ?

En réduisant collectivement notre consommation d’eau, qu’il s’agisse de l’eau potable provenant du réseau d’aqueduc de la Ville ou de l’eau non traitée provenant de notre puits privé, nous assurerons tous une gestion durable de cette ressource! En faisant attention à ce que nous épandons sur le sol, ou à ce que nous rejetons dans le sol, nous diminuons les risques de contaminer ce précieux capital !

Soyons responsables collectivement ! Mieux vaut PRÉVENIR que GUÉRIR !

Économie (baril récupérateur, toilette, trousse)

Économie (baril récupérateur, toilette, trousse)
La Ville offre une aide financière pour :
  • L’achat de baril récupérateur d’eau de pluie
  • Les toilettes à faible débit
  • Les trousses de produits économiseurs d’eau
Visitez la section aide financière.

Études, plans, rapports et présentations

Études, plans, rapports et présentations
PDF RAPPORT D’ANALYSE DE LA VULNÉRABILITÉ POUR UNE INSTALLATION D’EAU SOUTERRAINE
COMPRENANT LES 14 SITES DE PRÉLÈVEMENTS D’EAU SOUTERRAINE

Juin 2021
Taille du fichier: 42,3 Mo


PDF RAPPORT ANNUEL SUR LA GESTION DE L'EAU POTABLE 2019
30 octobre 2020



PRÉSENTATION PUBLIQUE DE TECHNOREM DU 4 DÉCEMBRE 2018
Implications de la zone de recharge de l’aquifère rocheux capté par les puits P-10,
P-11 et P-12 sur le projet de développement de la zone AE-002, Saint-Lazare, Québec

PDF RAPPORT ANNUEL SUR LA GESTION DE L'EAU POTABLE 2018
18 novembre 2019




PDF IMPLICATIONS DE LA ZONE DE RECHARGE DE L’AQUIFÈRE ROCHEUX CAPTÉ PAR LES PUITS P‑10,
P‑11 ET P‑12 SUR LE PROJET DE DÉVELOPPEMENT DE LA ZONE AE‑002, SAINT‑LAZARE, QUÉBEC

Novembre 2018
Taille du fichier: 45,1 Mo
*Document accessible en vertu de la résolution numéro 11-420-18.


PDF ESSAIS DE POMPAGE DE LONGUE DURÉE AUX PUITS P‑10, P‑11 ET P‑12 DU SECTEUR DE LA PINIÈRE
ET MODÉLISATION NUMÉRIQUE D’ÉCOULEMENT DE L’AQUIFÈRE – ÉTUDE HYDROGÉOLOGIQUE

Novembre 2018
Taille du fichier: 62,4 Mo


PDF MISE À JOUR DU MODÈLE MATHÉMATIQUE DE L’ÉCOULEMENT DES EAUX
SOUTERRAINES SUITE À LA RÉALISATION DE L’ESSAI DE POMPAGE DE LONGUE DURÉE DES PUITS P‑10,
P‑11 ET P‑12, SAINT‑LAZARE, QUÉBEC

Novembre 2018
Taille du fichier: 56,7 Mo


PDF ÉTUDE HYDROGÉOLOGIQUE DE L’AQUIFÈRE DU ROC DANS LE SECTEUR DE LA RUE ROBERT ET
DE LA PLACE DES CÈDRES, SAINT‑LAZARE, QUÉBEC

Juillet 2015
Taille du fichier: 22,3 Mo


PDF MISE À JOUR DU PLAN DE GESTION ET D’EXPLOITATION DES RESSOURCES EN EAU SOUTERRAINE À SAINT‑LAZARE, QUÉBEC
Janvier 2014
Taille du fichier: 68,9 Mo




PDF Étude hydrogéologique et élaboration d’un modèle mathématique de l’écoulement des eaux souterraines et de surface au sein de la tourbière‑du‑Bordelais, Saint‑Lazare, Québec
Décembre 2014




PDFÉtude hydrogéologique de la tourbière-du-Bordelais, Saint-Lazare, Québec
Septembre 2010 

Qualité

Qualité
L'information présentée ici est vulgarisée et offerte uniquement à des fins éducatives

Contrôle de la qualité de l'eau distribuée par le réseau d'aqueduc municipal
Dans le cadre normal des activités courantes d’une usine de traitement, l’eau est soumise chaque semaine, conformément au règlement sur la Qualité de l'eau potable, à de nombreux contrôles de qualité. Les échantillons prélevés, à différents points sur les réseaux, subissent une batterie de tests physico-chimiques et bactériologiques effectués dans un laboratoire indépendant accrédité par le ministère du développement durable, de l’environnement, de la faune et des parcs (MDDEFP). Les résultats de toutes les analyses de l’eau sont automatiquement transmis au MDDEFP sans exception. Cette procédure est standard et permet d’assurer les normes les plus sévères de prévention en matière de traitement et de distribution de l’eau.

Fluorure
Il n’y a pas de fluorure ajouté dans l’eau distribuée par la ville et l’eau provenant de la nappe phréatique en contient naturellement très peu ou pas.

Plomb
À Saint-Lazare, la présence du plomb dans l’eau potable distribuée par le réseau d’aqueduc est notamment attribuable aux entrées d’eau privées des bâtiments construits avant 1975, et plus souvent avant 1955. Ces bâtiments, répertoriés dans un registre municipal, représentent moins de 10 % des bâtiments sur le territoire.

Chaque année, la Ville échantillonne l’eau directement du robinet de résidences unifamiliales, et de bâtiments résidentiels de moins de 8 logements construits avant 1975, selon le protocole d’échantillonnage du Guide d’évaluation et d’intervention relatif au suivi du plomb et du cuivre dans l’eau potable du Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec (MDDELCC). Les plus récentes mesures révèlent une concentration maximale de 1 µg/L. La norme de concentration maximale de plomb acceptable dans l’eau potable (Santé Canada) est de 5 µg/L, un principe de précaution pour protéger la santé publique.

Notons que c’est le propriétaire de la résidence qui est responsable de vérifier l’état de ses conduites d’eau intérieures. Il peut faire appel à un plombier pour connaître la composition de sa tuyauterie ou de ses joints. Dans le cas où effectivement sa propriété possède des conduites en plomb, il pourra la faire inscrire au registre des propriétés à échantillonner selon le Guide. Il pourra également faire analyser son eau, à ses frais, par un laboratoire accrédité, s’il le souhaite.

Manganèse et fer
Le manganèse et le fer ne sont pas considérés comme dangereux pour la santé aux concentrations normales qui se retrouvent dans la nature et aux concentrations qui sont distribuées dans le réseau.

L’analyse du manganèse et du fer n’est pas obligatoire selon le Règlement sur la qualité de l’eau potable du Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec (MDDELCC).

Bien que non obligatoire, un suivi régulier des concentrations de manganèse et de fer est tout de même effectué afin d’avoir un contrôle sur la qualité esthétique de l’eau à la sortie des usines, avant sa distribution.

Qualité esthétique de l’eau
Le rinçage unidirectionnel des conduites d’eau potable de tout le réseau de la Ville est la mesure la plus efficace à effectuer afin de déloger les particules de manganèse et de fer qui se sont accumulées.

La Ville effectue le rinçage unidirectionnel des conduites d’eau potable au printemps sur une partie du réseau et à l’automne sur l’autre partie.

Coloration jaunâtre ou brunâtre
L’eau provenant de puits profonds, comme c’est le cas à la Ville de Saint-Lazare, contient naturellement des éléments métalliques comme le fer et le manganèse. Ces éléments ne sont généralement pas oxydés, car ils ont peu ou pas eu de contact avec l’oxygène.

Bien que le manganèse et le fer non oxydés, contenus dans l’eau provenant de puits profonds soient naturellement incolores, ils prennent une coloration jaunâtre ou brunâtre en contact avec le permanganate (usine de filtration Saddlebrook) et l’hypochlorite de sodium (usines de filtration Saddlebrook et Sainte-Angélique), utilisés à des fins de précipitant et de désinfectant. Ce changement de couleur est causé par le pouvoir oxydant de ces produits utilisés.

Lorsqu’oxydés, le manganèse et le fer voient leur état modifié. Ce qui résulte, entre autres, à une augmentation de leur densité. Ils ont ainsi tendance à précipiter au fond des conduites d’eau potable et des autres équipements. Bien que la majeure partie du manganèse et du fer précipités soit filtrée aux usines avant leur introduction dans le réseau de distribution, une faible proportion peut se retrouver dans le réseau et s’accumuler au fond des conduites et sur les parois avec le temps.

Épisodes d’eau jaunâtre ou brunâtre
Les épisodes d’eau jaunâtre ou brunâtre peuvent survenir :
  • À la suite du rinçage unidirectionnel et périodique des conduites qui visent à déloger les accumulations des particules de manganèse et de fer sur les parois

  • L’utilisation d’un poteau d’incendie lors d’une intervention d’urgence

  • Lors d’un bris d’une conduite d’eau potable

  • Lors de consommations plus élevées aux heures de pointe le matin, le soir ou durant la fin de semaine

  • Lors du remplissage des piscines

  • De l’arrosage excessif des pelouses
Consommation de l’eau jaunâtre ou brunâtre
Bien que nous ne recommandions pas de boire l’eau de coloration brunâtre ou jaunâtre à cause principalement du goût et de l’odeur qui peuvent être modifiés, l’eau colorée peut être utilisée à d’autres tâches quotidiennes.

Lavage en période de rinçage
Il n’est pas recommandé d’utiliser l’eau coloré pendant ou après un rinçage du réseau pour le lavage des tissus blancs, car il est probable que les vêtements s’en trouveront tachés et plus particulièrement si de l’eau de javel est utilisée. Des produits délogeant les taches de rouille sur diverses surfaces existent et sont vendus en quincaillerie.

Laisser couler l’eau
Si un épisode d’eau jaunâtre ou brunâtre survenait chez un citoyen, le seul moyen de remédier à cette situation est laisser couler l’eau froide de la baignoire jusqu’à ce qu’elle devienne claire.

Réseaux d’aqueduc (distribution de l’eau) et cartes

Réseaux d’aqueduc (distribution de l’eau) et cartes
Réseaux d’aqueduc de la Ville de Saint-Lazare
La Ville de Saint-Lazare approvisionne en eau traitée (potable) tout près de 90 % des propriétés sur son territoire (10 % sont desservies par des puits artésiens privés). Elle puise l’eau à partir de différentes nappes phréatiques ayant des propriétés quantitatives et qualitatives différentes.

La distribution se fait grâce à trois (3) réseaux d’aqueducs :
  • Le réseau Sainte-Angélique qui dessert 4 800 résidences (14 983 résidents) (2017)

  • Le réseau Saddlebrook qui dessert 1 200 résidences (3 950 résidents) (2017)

  • Le réseau Saint-Louis qui dessert 300 résidences (980 résidents) (2017)
Quel réseau dessert votre propriété ?
Pour connaître le réseau d’aqueduc municipal qui dessert votre propriété, accédez à la carte et entrez votre numéro d’adresse, puis choisissez votre rue. Notez que les propriétés desservies par un puits privé (puits artésien) ou un réseau privé ne figurent pas sur cette carte.

Autres réseaux municipaux

Réseau d’aqueduc de la Ville de Hudson
Douze (12) propriétés sur la route Harwood à Saint-Lazare sont desservies par le réseau d'aqueduc municipal de la Ville de Hudson. Le service des travaux publics de la Ville de Hudson (ou l'exploitant du réseau) est responsable de distribuer des accroche-portes aux résidents qu’elle dessert à Saint-Lazare. Toutefois, advenant qu’elle émette un avis d’ébullition et à la demande de la Ville de Hudson, le service des communications de Saint-Lazare peut collaborer en affichant un avis dans la section « Avis d’ébullition en cours, en vigueur, levées et précautions » du site Internet.

Réseau d’aqueduc de la Ville de Vaudreuil-Dorion
Dix-sept (17) propriétés sur la route de la Cité-des-Jeunes sont desservies par le réseau de Vaudreuil-Dorion. Le service des travaux publics de la Ville de Vaudreuil-Dorion est responsable de distribuer des accroche-portes aux résidants qu’elle dessert à Saint-Lazare. Toutefois, advenant qu’elle émette un avis d’ébullition et à la demande de la Ville de Vaudreuil-Dorion, le service des communications de Saint-Lazare peut collaborer en affichant un avis dans la section « Avis d’ébullition en cours, en vigueur, levées et précautions » du site Internet.

Autres réseaux privés
Il existe au moins un réseau privé à Saint-Lazare.
En vertu du règlement sur la Qualité de l'eau potable, les propriétaires de conduites privées sont assujettis aux mêmes règles que les municipalités.

À Saint-Lazare, il existe au moins un réseau d'aqueduc privé (Secteur Green Maple Hill). Le propriétaire, c'est-à-dire l'exploitant du réseau, est responsable d'aviser les personnes qu'il dessert des non-conformités de son réseau.

Toutefois, à la demande d'un exploitant de réseau privé, la Ville peu afficher un avis d'ébullition dans la section « Avis d’ébullition en cours, en vigueur, levées et précautions » du site Internet.

Rinçage des réseaux d’aqueduc (motifs, périodes, carte et avis)

Rinçage des réseaux d’aqueduc (motifs, périodes, carte et avis)
Les périodes de rinçage sont annoncées dans l'infolettre et via Facebook

* Les dates sont données à titre indicatif. L’horaire peut varier selon les priorités et les urgences assignées aux équipes sur le terrain. De plus, la durée du rinçage varie d’une année à l’autre en raison de modifications apportées aux réseaux et des observations faites par les techniciens lors du rinçage.

Réseau Période de rinçage habituelle
En cours / débute le *
Saddlebrook Printemps
(avril-mai)
TERMINÉ
Mardi 11 mai au 18 mai 2021

Sainte-Angélique - HAUT
(à l’ouest de la rue du Bordelais et de la montée Saint‑Robert)
Printemps
(avril-mai)
TERMINÉ
Lundi 12 avril au lundi 10 mai  2021
(environ 3 semaines)
Sainte-Angélique – BAS
(à l’est de la rue du Bordelais et de la montée Saint‑Robert)
Automne

TERMINÉ
Mardi 7 septembre 2021
jusqu'au 15 octobre approx.
Saint-Louis Automne TERMINÉ
le mercredi 1er septembre 2021 (pour 3 jours)


 
Le rinçage annuel complet des conduites :
  • Est nécessaire pour :
    • Éliminer les dépôts dans les conduites
    • Assurer le maintien de la bonne qualité de l’eau potable
  • Se prolonge sur plusieurs semaines selon le réseau
  • Affecte temporairement :
    • La limpidité de l’eau
    • La pression de l’eau
    • Mais non la qualité, faites-la couler jusqu’à ce qu’elle devienne limpide
  • Est annoncé au moyen de l’infolettre
  • Peut être visualisé sur la carte des rinçages
Consommation de l’eau jaunâtre ou brunâtre
Bien que nous ne recommandions pas de boire l’eau de coloration brunâtre ou jaunâtre à cause principalement du goût et de l’odeur qui peuvent être modifiés, l’eau colorée peut être utilisée à d’autres tâches quotidiennes.

Lessive en période de rinçage
Avant de faire la lessive, vérifiez la couleur de l’eau. Lors des périodes de rinçage, il est suggéré de faire la lessive après 17 h.

Il n’est pas recommandé d’utiliser l’eau coloré pendant ou après un rinçage du réseau pour le lavage des tissus blancs, car il est probable que les vêtements s’en trouveront tachés et plus particulièrement si de l’eau de javel est utilisée. Des produits délogeant les taches de rouille sur diverses surfaces existent et sont vendus en quincaillerie.

Laisser couler l’eau
Si un épisode d’eau jaunâtre ou brunâtre survenait chez un citoyen, le seul moyen de remédier à cette situation est laisser couler l’eau froide de la baignoire jusqu’à ce qu’elle devienne claire.

Situations anormales
Lors de la prochaine opération, si vous constatez des situations anormales, n’hésitez pas à communiquer avec le service des travaux publics.

Sources d’eau naturelle

Source d’eau naturelle
Mise en garde – source d’eau naturelle (chemin Lotbinière)
Violation de la propriété privée

Il est strictement interdit de puiser l’eau de la source d’eau souterraine située en face du 2344 chemin Lotbinière.

Cette source est non seulement située sur un terrain privé mais elle n’est pas contrôlée pour la présence de contaminants, de microorganismes nuisibles et des autres substances nuisibles qui présentent des risques pour la santé.

Vous n’êtes non plus autorisé à y circuler (véhicules, vélos, chiens, chevaux). Les propriétaires peuvent prendre des recours contre vous.

Merci de respecter la propriété privée.





Usines de traitement de l’eau potable

Usines de traitement de l’eau potable
Le saviez-vous ?
  • La production d’une eau propre à la consommation humaine représente un des services les plus coûteux offerts par une ville à ses résidents

  • À Saint-Lazare, cette eau provient exclusivement de la nappe d’eau souterraine

  • Selon le centre d’interprétation de l’eau (C.I.EAU), un organisme ayant la mission de promouvoir la protection et l’utilisation de l’eau, il en coûte environ 1,50 $ pour traiter et distribuer 1000 litres d’eau soit 15 ¢ du 100 ml.

  • En période estivale, principalement en raison de l’arrosage excessif des pelouses, ce coût se traduit en plusieurs dizaines de milliers de dollars chaque jour !

  • Rappelons que chaque source d’eau souterraine exploitée est limitée dans sa capacité de fournir de l’eau

  • Il est donc important de ne pas gaspiller l’eau, c'est comme jeter de l'argent dans votre évier et surtout dans votre pelouse!
Usine de traitement Sainte-Angélique
  • La centrale de traitement Sainte-Angélique a initialement été construite en 1994 afin de réduire le fer et le manganèse contenus naturellement dans l’eau et desservir 8 000 résidents

  • En 2013, l’usine est optimisée au coût 10 900 000 $ pour augmenter sa capacité de filtration de 10 400 m3/jour à 19 000 m3/jour afin de desservir plus de 14 000 résidents

  • L’optimisation a permis d’augmenter la réserve d'eau de 2 350 m3 à 3 450 m3

  • L’eau est filtrée au moyen de filtre biologique, un traitement sans produit chimique

  • L'usine Sainte-Angélique est alimentée par l’eau brute pompée de la nappe phréatique par plusieurs puits municipaux

  • Une fois l'eau filtrée et chlorée, l’eau est acheminée dans un réservoir d’une capacité de 3 450 000 litres soit l'équivalent de plus de 120 piscines hors terre de 18 pieds ou 1 piscine olympique; cette réserve doit servir uniquement aux besoins essentiels (boire, cuisiner, se laver, et laver nos vêtements, etc.) en période de pointe et en cas d’incendie.
La dernière porte ouverte à l’usine de traitement de Sainte-Angélique a eu lieu en 2015.

Visionnez cette animation!.



Usine de traitement Saddlebrook
  • Information à venir

Usines de traitement des eaux usées

Usines de traitement de l’eau potable
À venir

Utilisation extérieure de l’eau des puits privés et responsabilités des propriétaires

Utilisation extérieure de l’eau des puits privés et responsabilités des propriétaires
Responsabilité du propriétaire d’un puits privés (artésien)
Selon les registres de la municipalité (2003-2019), ce sont 215 puits privés (communément appelé « puits artésien ») qui desservent des résidences à Saint‑Lazare. L'eau destinée à la consommation humaine doit être de bonne qualité et respecter les normes édictées dans le Règlement sur la qualité de l’eau potable. C’est au propriétaire du puits individuel ou du petit réseau (desservant moins de 21 personnes) que revient la responsabilité de s’assurer de la qualité et de la sécurité de l’eau qu’il offre pour consommation. Les responsabilités du propriétaire sont décrites dans un guide du ministère.

Les propriétaires de puits privés ont la responsabilité de s’assurer que leur eau est propre à la consommation humaine selon les exigences du ministère de l’environnement et de la lutte contre les changements climatiques (site).

Identification obligatoire d’un puits d’arrosage ou
d’autres sources alternatives d’alimentation en eau non traitée

Le propriétaire d'un puits privé n'est pas soumis au règlement sur l'utilisation de l'eau distribuée par un réseau d'aqueduc municipal toutefois, en vertu du règlement 667 relatif à l’utilisation de l’eau distribuée par le réseau d’aqueduc municipal (disponible ici), il doit obtenir sans frais une affiche au comptoir du service de l'urbanisme de l'environnement.

L’affiche doit être placée sur la propriété de manière à être visible à partir de la voie de circulation en tout temps.


Dernière mise à jour : 12/08/2021
Ville de Saint-Lazare, Tous droits réservés © 2002-2021
1960, chemin Sainte-Angélique, Saint-Lazare (Québec), J7T 3A3
Téléphone : 450 424-8000

La Ville  ·   Guichet municipal  ·   Quoi faire  ·   Histoire, cartes et stats  ·   Environnement  ·   Transport et voirie  ·   Sécurité publique   ·    Pour nous joindre