IMAGE - Élagage
Élagage

Règlement municipal


Au chapitre « Environnement » du Règlement de zonage, tout propriétaire doit voir à la protection des arbres sur sa propriété. En effet, les résidents sont tenus de protéger adéquatement les branches, troncs et racines des arbres situés aux abords de leur habitation, garage, remise et autres constructions accessoires. Ainsi, les travaux d’élagage doivent être effectués de façon à ne pas nuire à la croissance et à la santé de l’arbre. L’écimage qui consiste à couper la tige principale de l’arbre afin d’en diminuer la hauteur est également une pratique à prohiber. Les amendes prévues dans de telles situations sont d’un minimum de 600 $, pour un arbre, auxquels viennent s’ajouter les frais de cour de 255 $. L’amende peut atteindre  5 000 $

Interdiction de couper la cime des arbres


Vous pourriez recevoir un constat d’infraction!

L’écimage consiste à couper la cime des arbres (souvent appelé tête ou tige principale), afin d’en diminuer la hauteur. Cette pratique entraine pourtant des conséquences désastreuses pour la santé et la sécurité des arbres. Pour ces raisons, l’écimage constitue une infraction au règlement municipal et peut entrainer des frais.

Les conséquences de l’écimage

— L’écimage occasionne souvent une plaie très importante que l’arbre ne parviendra jamais à cicatriser. Les plaies ouvrent la porte aux germes, champignons et insectes ravageurs divers. La pourriture s’installe et descend dans le tronc vers les racines : par conséquent l’espérance de vie de l’arbre diminue de moitié, si ce n’est plus. Cette cavité met en péril la solidité de l’arbre. 

— Cette taille radicale provoque également une diminution immédiate des réserves de l’arbre (amidon et sucres solubles essentiellement). Des arbres ainsi appauvris sont extrêmement affaiblis, plus vulnérables que d’autres aux agressions comme la pollution, le froid, la sécheresse, la salinité, les tailles subséquentes, etc. Ils deviennent également moins résistants aux maladies. 

— Après un écimage, un arbre réagit souvent violemment en produisant des gourmands, c’est ce qui fait dire à certains qu’un bon étêtage « revigore » un arbre : C’EST TOTALEMENT FAUX. Ces rejets censés remplacer la cime disparue sont beaucoup plus faiblement ancrés que la tête originale. Ils se forment à partir du cambium qui est situé sous l’écorce. L’ancrage de ses nouvelles têtes est donc très faible comparé à l’ancienne tête qui formait un bloc avec le tronc. Ces rejets sont plus enclins à se décrocher de l’écorce lors de trop fortes rafales ou par le poids grandissant sur la ou les nouvelles têtes qui continuent à croître. 

— Les racines régressent à cause de l’épuisement des réserves nuisant ainsi à la solidité de l’ancrage dans le sol (risque de chablis). 

— Ces traitements enlèvent aussi la silhouette spécifique et naturelle des arbres. En hiver, les alignements d’arbres ainsi transformés en poteaux donnent un effet visuel particulièrement inesthétique. 

— Les tailles radicales passées coutent cher aujourd’hui. Les dépenses nécessaires à la surveillance des arbres dangereux, aux tailles de restructuration et aux replantations sont exorbitantes. 

Si toutefois, vous croyez que l’écimage est nécessaire, par exemple, pour dégager les fils électriques ou encore si la cime est morte, malade ou dangereuse, veuillez demander un certificat d’autorisation à la Ville.

Comment élaguer adéquatement


Il existe plusieurs raisons pour procéder à l’élagage d’un arbre. Vous voulez peut-être donner une forme à un jeune arbre, éclaircir un arbre mature ou éliminer des branches mortes et dangereuses. Il arrive parfois que des branches atteintes d’une maladie doivent être coupées pour prévenir la propagation de celle-ci. Quelle que soit la raison de l’élagage, assurez-vous d’entreprendre le travail correctement ou de faire appel à un professionnel.

Si vous désirez retenir les services d’un arboriculteur professionnel, consultez le site Internet de la Société internationale d’arboriculture de Québec (SIAQ) au www.siaq.org ou les pages jaunes. Soyez avisé que certaines entreprises se spécialisent dans l’abattage d’arbres tandis que les arboriculteurs professionnels eux sont des spécialistes de l’entretien et de la conservation des arbres. En général, un arboriculteur professionnel évitera les pratiques non recommandées telles que l’étêtage et l’élagage excessif.

Par contre, si vous désirez élaguer vos arbres vous-même, suivez ces quelques conseils :

  • Ne jamais couper les branches près des lignes électriques
  • Éviter l’élagage des arbres au printemps et à l’automne
  • Ne pas étêter les arbres sains
  • Éviter l’élagage de grosses branches
  • Employer les bons outils
Pour de plus amples renseignements sur l'élagage, consultez notre fiche verte.

Grimpettes (étriers)

L’usage de grimpettes est autorisé seulement pour l’abattage d’un arbre ou en situation exceptionnelle où il est impossible d’effectuer le travail autrement et que la sécurité des élagueurs est compromise. (règlement 771)
Ville de Saint-Lazare © 2002-2017
1960, chemin Sainte-Angélique, Saint-Lazare (Québec), J7T 3A3
Téléphone : 450 424-8000


La Ville  ·   Guichet municipal  ·   Quoi faire  ·   Histoire, cartes et stats  ·   Environnement  ·   Transport et voirie  ·   Sécurité publique   ·    Pour nous joindre