IMAGE - 	Carrefour giratoire
Carrefour giratoire
Carrefour giratoire : pour une planification des infrastructures routières en amont
(plan projeté plus bas)

À la lumière de la pétition intitulée « Arrêt de négociations d'achat de terrains ou propriétés prématuré » récemment lancée sur les médias sociaux concernant la réalisation d’un carrefour giratoire à l’angle de l’avenue Bédard et du chemin Saint-Louis qui vise à faire abandonner les négociations présentement en cours avec les propriétaires des terrains concernés, la Ville souhaite rectifier certains faits et apporter certaines précisions sur des perceptions et commentaires partagés sur les médias sociaux:
  • Depuis plusieurs années, la Ville suit attentivement le comportement du trafic et le temps d’attente des automobilistes à l’angle de l’avenue Bédard et du chemin Saint-Louis;
  • En 2013, la Ville a demandé, une évaluation des coûts pour la réalisation d’un feu de circulation ou d’un carrefour giratoire : le carrefour giratoire s’est avéré l’option la plus économique (tout près de 600 000 $ moins cher qu’un feu de circulation – une différence indexée pour refléter les coûts en 2016) et la plus sécuritaire en général, et notamment pour le virage de véhicules lourds; une piste récréative est prévue pour assurer la sécurité des piétons et des cyclistes (voir l’esquisse du plan projeté);
  • Selon les experts, le carrefour est une solution à plus long terme qui assure une meilleure fluidité;
  • Dans les 2 cas toutefois, que ce soit pour un feu ou un carrefour, l’acquisition de parcelles de terrains est nécessaire. De plus, notons que la réalisation d’un feu de circulation nécessiterait l’acquisition d’une superficie de terrains plus grande que celle nécessaire au carrefour giratoire. L’option du carrefour serait donc l’option la plus économique, la plus sécuritaire avec le moins d’impact sur la qualité de vie des personnes concernées;
  • Des discussions sont déjà en cours avec toutes les personnes concernées par l’éventuelle réalisation d’un carrefour giratoire pour minimiser les impacts et fixer les modalités d’acquisition;
  • Notons, que la réalisation d’un carrefour giratoire est un projet qui peut s’échelonner sur une période de 2 ans de la conception à la livraison;
  • L’acquisition des parcelles de terrains en 2017 permettra de finaliser la première étape de ce long processus;
  • Ce sera ensuite aux membres du conseil 2017-2019 de se prononcer sur les priorités qu’ils souhaitent accorder aux divers projets municipaux, incluant celui du carrefour giratoire, lors de la planification du budget 2018 et du plan triennal 2018-2020;
Pourquoi un carrefour ?

  • Au cours des dernières années, des études de débits du trafic ont révélé que la situation est en constante détérioration;
  • À l’heure actuelle, plusieurs projets résidentiels sont en cours de réalisation au centre et au pourtour du centre-ville. Ces projets amèneront plusieurs centaines de nouvelles familles, ce qui aura pour effet d’augmenter le nombre de véhicules et d’exercer une pression supplémentaire sur nos artères principales, nos entrées et nos sorties;
  • Notons, également, la construction du nouvel hôpital de Vaudreuil-Soulanges annoncée par le gouvernement du Québec, et dont la construction est prévue dès 2018, ce qui aura également pour effet d’attirer de nouvelles familles, de nouvelles entreprises et d’exercer une pression supplémentaire sur le réseau routier;
  • Aussi, selon les perspectives démographiques de l’institut de la statistique du Québec (ISQ) 2011-2031, Saint-Lazare peut s’attendre à voir sa population augmenter de tout près de 25%, ce qui amènerait la population à s’élever au nombre de 24 245 habitants;
  • Les trois portes d’entrée privilégiées par nos résidents, pour accéder et quitter Saint-Lazare, sont de plus en plus difficiles aux heures de pointe, incluant;
    • la route de la Cité-des-Jeunes en provenance de Vaudreuil (une artère qui appartient au Ministère des Transports du Québec);
    • les sorties 28 et 26 sur l’avenue Daoust/Bédard (sur le territoire de Vaudreuil-Dorion); et
    • la sortie 22 sur la Côte Saint-Charles;
En prenant en compte tous ces facteurs, il serait plus sage et stratégique de ne pas attendre les problèmes de congestion et d’embouteillage avant d’entamer une démarche qui peut s’échelonner sur 2 ans. Une approche en amont aidera à gérer le trafic de façon proactive en minimisant l'impact global sur notre population, et en assurant l'accès à nos commerces et à notre centre-ville.

En espérant que ces informations vous auront été utiles. Nous vous invitons à nous soumettre toutes autres questions ou préoccupations à .

Carrefour giratoire
Ville de Saint-Lazare © 2002-2017
1960, chemin Sainte-Angélique, Saint-Lazare (Québec), J7T 3A3
Téléphone : 450 424-8000


La Ville  ·   Guichet municipal  ·   Quoi faire  ·   Histoire, cartes et stats  ·   Environnement  ·   Transport et voirie  ·   Sécurité publique   ·    Pour nous joindre